Quels sont les types d’applications mobiles ? Découvrons-les !

Tout le monde aujourd’hui utilise les applications mobiles, que ce soit sur un smartphone, une tablette ou autres appareils mobiles… Et figurez-vous que la majorité ne connaît même pas combien de types d’applications mobiles il existe, ni lesquels d’entre eux ils utilisent au quotidien. Mais comme le disait un grand artiste : « Pour comprendre le présent, il faut d’abord savoir où l’histoire commence ».

Grâce à l’article précédent (une grande révolution technologique pour l’Homme), nous avons déjà pu découvrir ensemble la véritable histoire (ou du moins le début) de cette grande innovation technologique, nous allons maintenant pouvoir entrer plus profondément dans les détails. Et comme je vous l’ai déjà promis, nous aborderons les différents types d’applications mobiles existants, ainsi que leurs caractéristiques et leurs potentiels respectifs… Mais ne vous inquiétez surtout pas, il n’y aura ni codes indéchiffrables ni termes techniques trop compliqués dans cet article. Afin que tout le monde comprenne bien, je serais le plus précis, simple et clair possible. (Parole de geek !)

Combien de type d’applications mobiles existe-t-il ?

Même sans être un as de l’informatique, vous avez pu observer à quelle vitesse impressionnante le monde de la nouvelle technologie avance. Lorsqu’on en y pense, les personnes lambda n’exécutant pas dans ce domaine (comme moi) en ont le tournis. Parfois, même les geeks les plus expérimentés s’y perdent (lol). Mais je m’éloigne du sujet, alors trêve de bavardage et passons aux choses sérieuses ! Comme nous l’avons déjà vu dans le précédent article, il existe 3 types d’applications mobiles :

  • les applications natives
  • les applications web
  • les applications hybrides
Les 3 types d'applications mobiles
Les 3 types d’applications mobiles

Caractéristiques et potentiels de chaque type d’applis mobiles

Comme je suis assez minutieux et pour que cet article soit le plus explicite possible. Je tiens à vous éclairer sur les différentes particularités et les potentiels de chaque type d’applis mobiles.

Les applications natives

Commençons en premier lieu par les applications natives. Ces applications pourraient être définies comme étant des applications sur mesure. En fait, le SDK (software développent kit ou kit de développement logiciel de la plateforme mobile) est différent pour chaque système d’exploitation utilisé. Pour être plus clair, une application native est exclusivement développée pour un système d’exploitation précis. Vous l’aurez compris, une application mobile de type native Android ne pourra marcher qu’avec un appareil Android. Et bien sûr, elle ne sera téléchargeable que sur la plateforme Google Play.

Les applications natives
Les applications natives

C’est assez triste de voir que le terme « Natif App ». Comme on l’appelle, soit si peu connu du grand public alors que ce sont (selon moi) les applis les plus utilisées et téléchargées au monde. Cette popularité vient évidemment de ses multiples grandes performances par rapport aux autres types d’applis mobiles. On peut citer entre autre sa rapidité, son accès facile ou encore le fait que l’application native ne requiert pas d’Internet pour les lancer (juste pour le téléchargement et les mises à jour).

Les applications web

Passons ensuite aux applications Web. Certains geeks affirment que ce ne sont que de simples sites Web sous un design d’application mobile. Mais pour ma part, je préfère penser que ce sont des versions mobiles de sites Web. Contrairement aux deux autres types d’applications, la « Web App » n’est pas présente sur les plateformes de distribution mobile, que l’on appelle aussi Stores. En effet, pour pouvoir y accéder, il suffit juste d’ouvrir le navigateur de votre smartphone ou tablette.

Par contre, même si la Web App est déjà installée sur chaque appareil mobile, la connexion Internet est tout de même indispensable pour pouvoir surfer sur le Net. Quoi qu’il en soit, les mobinautes (comme moi) raffolent de ce type d’application mobile, pour le travail, les divertissements, etc. Il faut aussi savoir que l’application Web est principalement développée grâce à des technologies Web, et que vous pourrez utiliser entre 60% à 85% des fonctionnalités de votre appareil.

la « Web App » n’est pas présente sur les plateformes de distribution mobile
la « Web App » n’est pas présente sur les plateformes de distribution mobile

Les applications hybrides

Et voyons enfin les applications hybrides. Comme son nom l’indique, une application de type hybride est une application mixte. On peut décrire « une Hybrid App » comme une combinaison entre une Natif App et une Web App. Les applications de ce type sont indépendantes, c’est-à-dire qu’elles n’ont besoin que d’une seule mise à jour, qui se fera lors de l’installation.

En plus, il n’y a qu’une seule et même version pour toutes les plateformes car l’Hybrid App est multiplateforme. La compatibilité des applications hybrides avec tous les Stores (Google Play, Apple Store, Windows Store, SymbianOS, etc.) est considérée par la plupart des développeurs amateurs comme étant un atout (surtout lors du développement de l’application). Cela au même titre que sa facilité et sa rapidité à être développée. Mais leurs performances et fonctionnalités sont encore à revoir.

Les applications hybrides
Les applications hybrides

Bref, nous avons vu dans cet article les différents types d’applications mobiles : natives, Web et hybrides, ainsi que les caractéristiques et performances qui font la particularité de chacun. Et si l’Homme en général ne se soucie gère de ces genres de petits détails et que pour lui, il faut juste que l’application mobile marche et c’est bon :p . Personnellement, je préfère toujours être à l’affut des nouveautés en suivant l’évolution des applications mobiles et autres nouvelles technologies… c’est bien évidemment pour les partager avec vous 😉 ! J’espère que vous êtes maintenant fixé sur les genres d’applications mobiles que vous utilisez… ou que vous allez créer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *